L’avenir est toujours aux ultrabooks. C’est ce qu’affirme la directrice du marketing Ultrabook au sein du PC Client group d’Intel, Karen Regis, dans une interview accordée à CRN. Selon elle une nouvelle 

 

 

génération d’appareils dotés de Windows 8, bénéficiant de la nouvelle famille de processeurs Haswell du fondeur et capables d’être activés aussi bien par le toucher que par la voix, devrait éclipser les ultrabooks actuels en 2013.

Toutefois, ce serait l’utrabook convertible, capable de fonctionner comme un laptop ordinaire ou comme une tablette qui devrait séduire le consommateur et revitaliser le marché du PC, estime la responsable d’Intel qui ne croit pas à la disparition de l’ordinateur personnel. « Le PC est un appareil indispensable. Les gens auront toujours besoin d’acheter un PC pour faire les différentes choses qu’ils ont à faire ». 

Cette interview a été réalisée par nos confrères à l’occasion de l’Intel Developer Forum qui vient de fermer ses portes à San Francisco. Au cours de la manifestation le fondeur a mis sous la lumière des projecteurs le Dell XPS Duo 12 –dévoilé récemment à l’IFA Berlin -, un notebook qui descend en droite ligne de l’Inspiron Duo du fabricant texan. Ce portable-tablette sous Windows 8, équipé d’un écran tactile de 12,5″ rotatif et détachable serait en quelque sorte l’exemple parfait du terminal à succès de demain. A condition que le prix soit abordable.

Sur ce point, Karen Regis se veut rassurante. Elle estime que d’ici quelques mois 699 dollars sera un prix plutôt courant pour un ultrabook. Cela devrait permettre à ces appareils d’atteindre les 40% de part de marché confirme-t-elle. Aujourd’hui on est encore loin de ces tarifs puisque le prix moyen d’un ultrabook tourne aux environs de 930 dollars.

 

Publicités