Selon les prévisions d’eMarketer, Facebook devrait dégager 72,7 millions de dollars de recettes publicitaires sur mobile au terme de l’année 2012 aux États-Unis. C’est 3 millions de moins que le système iAd d’Apple (75,1 millions) et 57 millions de dollars de moins que les revenus de Twitter sur ce canal, évalués eux à 129,7 millions.

Facebook revendique au global 3.15 milliards de $ de revenus via la publicité (CA 2011). Force est de constater que sur le mobile : ça coince encore. Cependant, la donne devrait être inversée dès l’année prochaine.

 

Si Twitter a introduit ses « tweets sponsorisés » dans ses applications depuis plus de 6 mois, il aura fallu attendre août pour que Facebook lui emboîte le pas.

eMarketer anticipe ainsi 387 millions de dollars de CA sur mobile, et même 629 millions en 2014 pour le 1er réseau social mondial.

Si ce scénario se vérifie, Facebook sera la deuxième société la plus rentable des États-Unis sur mobile l’an prochain, derrière Google (2,38 milliards de dollars) et devant Pandora (349 millions). Les estimations placent les revenus mobiles de Twitter à 272,6 millions de dollars en 2013 et 444 millions en 2014.

source:emarketer

Publicités