Afin de mettre à l’épreuve le système d’auto-pilotage développé par ses ingénieurs, Google a invité un cobaye, un homme aveugle, à procéder à ses déplacements quotidiens au volant du nouveau véhicule.

Choisir un aveugle est aussi un message de la part de Google que 1. ces nouvelles voitures peuvent être une solution pour différentes formes d’handicaps physiques, et que 2. si un aveugle peut conduire cette voiture, tout le monde peut

Publicités